Empereurs Romains

Dimanche 16 janvier 2011 7 16 /01 /Jan /2011 15:31

 

 

 

 

LES EMPEREURS ELAGABALE ET SEVERE ALEXANDRE.

 

 

numérisation0001

Elagabal Empereur syrien

(Musée du Capitole)

 

 

 

Sextus Varius Avitius Bassianus, naît en 204.

Prêtre du soleil (Baal) à Emèse, il prend le nom de son Dieu El Gebal (Elagabalus en latin).

Cousin de Caracalla, il est proclamé Empereur en 218 à l’âge de 14 ans, par l’armée de Syrie. Il vainc Macrin (l’assassin de son cousin),et après de sanglantes exécutions, il se consacre à l’organisation et à la pratique de sa religion solaire.

Il scandalise les romains par sa vie dissolue, ses costumes orientaux et son mariage avec une Vestale. Il confit les plus hautes charges à des gens d’origines « ignobles », un cocher, un danseur et un coiffeur, qui deviennent respectivement : préfet des Vigiles, du Prétoire et de l’anone. Le pouvoir réel est exercé en fait par sa mère et sa grand-mère. Il adopte son cousin Sévère Alexandre, puis cherche à s’en débarrasser. Les prétoriens le massacre avec sa mère et jettent leurs corps dans le Tibre en 222.

Son cousin et fils adoptif, Sévère Alexandre devient alors Empereur. Mais c’est encore la mère, Julia Mamea, de ce dernier qui gouverne.

 

 

 

numérisation0002

L’Empereur Sévère Alexandre

(Galerie des Offices)

 

 

 

Pacifique et essayant de rétablir un régime civile stable, il s’attire la haine de ses légions, qui l’assassinent avec sa mère en 235, alors qu’il tente d’acheter la paix aux germains, qui venaient de franchir le Rhin. Mais comme il est aimé du peuple romain, les corps sont ramenés à Rome, où Sévère Alexandre reçoit l’Apothéose, et est enterrés avec sa mère dans ce sarcophage monumental.

 

 

 

numérisation0003

Sarcophage colossale de Sévère Alexandre et de Julia Mamea

(Musée du Capitole)

 

 

C’est la fin des Sévère et le début d’une longue période d’anarchie militaire, qui dure jusqu’à l’avènement d’Aurélien en 270.

 

 

 

 

Par liviaaugustae.over-blog.com - Publié dans : Empereurs Romains
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 14 janvier 2011 5 14 /01 /Jan /2011 15:31

 

 

 

 

 

L’EMPEREUR CARACALLA.

 

 

 

numérisation0003

Caracalla enfant

(Musée du Louvre)

 

 

Caracalla

Caracalla jeune homme

(Musée du Louvre)

 

 

Marcus Aurelius Antoninus Bassianus surnommé Caracalla, naît à Lyon en 188.

Il devient Empereur en 211 à la mort de son père. Associé au trône avec son frère Geta, il assassine ce dernier pour  avoir le trône.

 

 

 

Portrait de la famille Impériale des Sévère

Fresque portrait de la famille des Sévère, sur laquelle Geta est effacé, sa mémoire ayant été damnée par Caracalla.

 

 

 

Il gouverne en tyran brutal et cruel avec sa mère Julia Domna.

 

 

 

numérisation0002

Julia Domna la mère syrienne de Caracalla

(Munich Glyptothèque)

 

 

 

Cependant il protège la plèbe romaine. Il publie l’édit de 212 qui accorde le droit de citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’Empire, sauf aux barbares installés près des frontières.

Il accable les provinces d’impôts, et doit faire une réforme monétaire.

 

 

 

numérisation0005

Monnaie en or à l’effigie de Caracalla

(Cabinet des Médailles Paris)

 

 

 

Il affermit la frontière septentrionale et bat les Parthes en 216.

Il fait construire des thermes gigantesques et luxueux qui portent son nom.

 

 

 

numérisation0004

L’Empereur Caracalla

(Musée du Louvre)

 

 

numérisation0001

L’Empereur Caracalla

(Musée du Capitole)

 

Il est assassiné en 217 près d’Edesse, par Macrin, préfet des gardes.

 

 

 

 

Par liviaaugustae.over-blog.com - Publié dans : Empereurs Romains
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 janvier 2011 4 13 /01 /Jan /2011 15:35

 

 

 

 

 

 

 

SEPTIME SEVERE L’AFRICAIN.

 

 

 

numérisation0003

L’Empereur Septime Sevère.

 

 

numérisation0008

L’Empereur Septime Sevère.

 

 

 

Lucius Septimius Severus Aurelius Antonius est né à Leptis Magna en 146.

Après la mort de Commode en 192, les militaires font la loi et se dispute le pouvoir. Au terme de cinq années de guerre civile, le général en chef de l’armée du Danube devient empereur en 193 lorsqu’il est proclamé par ses soldats à Carnuntum.

Septine Severe remplace les prétoriens par de nouveaux soldats d’origine provinciale. Il combat avec succès ses compétiteurs à l’Empire, et assoit durablement son pouvoir à Rome. Bon soldat et bon administrateur, mais dur à l’égard du Sénat, il rétablit l’ordre, construit de nombreux monuments dans sa ville natale et à Rome, où il élève un arc de triomphe sur le forum et un palais colossale au-dessus du grand cirque.

 

 

 

numérisation0015

L’Arc de Triomphe de Septime Sevère.

 

 

 

Il mène des campagnes contre les Parthes de 197 à 202.

Epoux de Julia Domna, fille du grand prêtre d’Emèse, célèbre pour sa beauté, elle exerce  un grand pouvoir sur son époux et sur son fils Caracalla.

Elle favorise l’essor des cultes orientaux.

 

 

 

numérisation0007

Julia Domna épouse de Septime Sevère.

 

 

numérisation0011

Julia Domna en prêtresse d’Isis

(Musée du Louvre)

 

 

numérisation0004

L’empereur et Julia Domna (Sacrifice aux Dieux).

 

 

 

L’Empereur,  prend en 205 le jurisConsulte Papinien, comme préfet du prétoire.

Il promeut l’armée et l’ordre équestre aux dépends du Sénat.

Il meurt à Eburacum, aujourd’hui York, en 211 à la tête de ses légions, il laisse un héritier Caracalla.

 

 

 

 

 

Par liviaaugustae.over-blog.com - Publié dans : Empereurs Romains
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 janvier 2011 3 12 /01 /Jan /2011 15:52

 

 

 

 

 

 

 

L’EMPEREUR COMMODE.

 

 

 

numérisation0003

Commode enfant.

 

 

 

Marcus Aurelius Commodus est né à Lanuvium en 161. Fils de Marc-Aurèle, (ce dernier n'a pas respecté la tradition des Antonins, qui adoptaient le meilleur pour leur succéder) c'est donc son fils Commode qui deviendra Empereur après son père à l’âge de 19 ans.

Il se révèle incapable, déséquilibré, corrompu et cruel. Il laisse certain de ses favoris gouverner : tel Perennice et Cleander qui établissent un régime de despotisme féroce.

L’empereur donne à Rome le nom de Colonia Commodiana. (Néron avait baptisé Rome Néropolis) Il aime se produire au cirque comme gladiateur, s’identifiant à Hercule et se faisant adorer comme tel. Il fait tuer une de ses sœurs, Lucila, qui avait comploté pour le renverser, et sa femme Crispine qui le dérangeait.

Il meurt étranglé dans son bain (par un gladiateur) sur l’ordre de sa maîtresse.

 

 

 

numérisation0002-copie-1

Commode en Hercule.

 

 

numerisation0002-copie-2.jpg

Crispine la femme de Commode assassinée par lui.

 

 

 

Ce fut un Empereur lamentable, il laisse l’Empire dans l’anarchie la plus totale.

 Les militaires s’arrachent le pouvoir, mais un général l’emporte : Septime Sévère, qui ramènera l’ordre à Rome.

 

 

 

numérisation0004

L’Empereur Commode.

 

 

 

Par liviaaugustae.over-blog.com - Publié dans : Empereurs Romains
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 14 décembre 2010 2 14 /12 /Déc /2010 15:13

 

 

 

 

L’EMPEREUR CLAUDE.

 

 

numérisation0006

L’Empereur Claude (Musée du Vatican)

 

Tiberius Claudius Caesar Augustus Germanicus, voit le jour à Lyon en 10 avant J-C.

Il est le fils de Drussus et d’Antonia et petit neveu d’Auguste. Epileptique et timide, il est proclamé Empereur malgré lui à 51 ans en 41 après J-C, par les prétoriens qui assassinèrent son neveu Caligula.

 

 

 

numérisation0003

L’Empereur Claude (Musée du Louvre)

 

Il affecte de gouverner avec le Sénat, mais en fait il constitue une monarchie bureaucratique centralisée en organisant la chancellerie, en développant la pratique de l’évocation à l’Empereur en matière de justice. Il établit des intendants dans les provinces et fait assécher le lac Fucin. Il accorde largement le droit de cité romaine aux provinciaux. Durant son règne il s’entoure d’affranchis. Il s’efforce de restaurer les anciens cultes.

Son œuvre extérieur est marqué par l’île de Bretagne en 43. Il renforce la ligne frontière du Rhin et du Danube, il fonde la ville de Cologne. Il annexe la Thrace et la Mauritanie en 46.

Faible il subit cependant l’influence de ses femmes : Messaline puis Agrippine.

Il fait exécuter Messaline qui complotait de le faire assassiner.

 

 

 

 

numérisation0004

Messaline et son fils Britannicus (Musée du Louvre)

 

 

numérisation0007

Agrippine la Jeune sa nièce et la seconde épouse de Claude

 

 

Il meurt à Rome en 54 empoisonné par Agrippine après qu’il eut adopté Néron sur ses instances, au détriment de son propre fils Britannicus.  

 



 

 

 

numérisation0001



Camée de l’Apothéose de Claude, ayant appartenu à Louis XIV

(Bibliothèque Nationale Cabinet des Médailles)

 

 

 

 

 

 

 

 

Par liviaaugustae.over-blog.com - Publié dans : Empereurs Romains
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés